viticulture et agriculture

vignes02.jpg

Viticulture

Le vignoble de Chardonne, à l'extrémité Est du coteau de Lavaux, prend pied sur la rive du lac entre Saint-Saphorin et Corseaux et grimpe en terrasses jusqu'au village, dépassant dans sa partie ouest la route de Chexbres à Chardonne. La dénivellation est de 250 m. environ. Aux friches originelles faites d'éboulis, de chênaies, de ronces, de tanières à blaireaux et de nids de vipères, ont succédé, au cours des temps, les charmus soutenus par de solides murs de pierres, ancrés dans le sol ou appuyés aux falaises rocheuses.

Ce vignoble a connu depuis les anciens âges toutes les joies et aussi les vicissitudes qui ont fait l'histoire de Lavaux : belles vendanges, commercialisation facile des vins, temps heureux sous le règne de princes ou de magistrats compétents et bienveillants.
Mais aussi pillages et destruction par les barbares, glissements de terrains emportant terre et ceps jusqu'au lac, gel d'hiver ou de printemps, grêle, phyloxéra et autres maladies. Et encore la mévente des vins, le morcellement excessif des terres, les droits seigneuriaux avant la révolution, puis le régime d'impôt qui a suivi, tout ceci provoquant un surendettement, facteur de misère.

Aujourd'hui, après ces temps difficiles ou heureux, les quelques 100 hectares de vignobles ont permis à l'appellation Chardonne de se faire connaître bien au-delà de la Sarine.

La vigne est un élément essentiel de la vie de la Commune qui fait vivre une quinzaine de familles. L'exploitation rationnelle de ce vignoble récemment remanié permet aux vignerons, presque tous encaveurs, de vinifier, d'élever des vins de qualité au terroir typé et de les offrir à une clientèle fidèle qui l'apprécie, tout en découvrant chaque année des nouveautés venant compléter une offre abondante et diversifiée. Chaque fin de semaine, de mai à septembre, le Caveau des Vignerons situé dans le Logis de Chardonne permet aux hôtes et oenophiles avertis de déguster, dans un cadre chaleureux, tous les vins de l'appellation Chardonne.