viticulture et agriculture

Agriculture

Le Mont-Pèlerin, couvert de forêts, fut d'abord défriché au moyen âge, sur la pente Sud, bien exposée.

Bien qu'ayant perdu de son importance, l'agriculture joue un rôle vital et indispensable dans toute la région du Mont-Pèlerin. La zone agricole représente 436 hectares, soit le 42,1% du territoire sans compter le lac. Une dizaine d’exploitation se partage les vastes espaces verts qui le couvrent d'Ouest en Est, du Nord au Sud. Les conditions de travail y sont souvent difficiles, c'est déjà de l'agriculture de montagne.
La production de lait, de viande d'élevage et de quelques cultures, sont les principales activités agricoles au Mont-Pèlerin.
N'oublions pas que l'agriculteur est le jardinier du paysage; à ce titre, il entretient les terres afin que la nature reste un agrément pour l'habitant et un attrait pour le touriste.

Ouvrez la porte de la nature avec la complicité d'un agriculteur !!! C'est depuis peu une réalité puisque la découverte de la flore et de la faune de nos campagnes figurent dans la liste des activités possibles au Mont-Pèlerin. C'est un nouveau maillon stimulant entre l'agriculture et le tourisme traditionnel.

Les objectifs du plan directeur sont les suivants :

  • une protection des sites sans exclure tout développement;
  • la préservation Est du Mont-Pèlerin en tant qu'espace refuge pour la faune et la flore, en particulier les biotopes marécageux;
  • l'aménagement mesuré du versant Ouest du Mont-Pèlerin, en accord avec les qualités paysagères du lieu, et mettant en valeur les points de vue remarquables;
  • la mise en place de structures de gestion nouvelles pour gérer ces espaces "nature-paysage";
  • l'introduction du tourisme rural (camping à la ferme, gîte rural, hébergement en dortoirs etc...)